Publicités

Guerre des chefs à la Tour Eiffel : Alain Ducasse veut porter l’affaire en justice

Alain Ducasse, qui pilote depuis dix ans le restaurant Jules Verne au deuxième étage de la Tour Eiffel, risque d’être bientôt délogé . La Société d’exploitation de la tour Eiffel (Sete) a indiqué la semaine dernière vouloir accorder la concession de la restauration à la Sodexo, avec son projet Thierry Marx-Frédéric Anton. Un affront pour le chef monégasque, qui a déclaré son intention de déposer un référé auprès du tribunal administratif, selon les informations du « Parisien » de ce vendredi .

Alain Ducasse et son conseil pointent notamment un conflit d’intérêts au sein de la procédure d’attribution du marché, qui comprend également la brasserie 58 tour Eiffel, les pointes de ventes à emporter ou encore le restaurant d’entreprise de la Sete. Car le cabinet conseil de la Sete dans la conduite de l’appel d’offres, Nova Consulting, « a été conseil en stratégie pour la Sodexo », a affirmé l’avocat du chef, Maître Thiriez.

La décision de Nova manque ainsi « totalement d’impartialité puisque les notes qui sont attribuées sont quasi systématiquement favorables au concurrent », poursuit-il.

Le dossier dans les mains de la Mairie de Paris

Maître Thiriez affirme d’ailleurs qu’Alain Ducasse, pour le compte du groupe de restauration collective Elior, s’était engagé sur un montant de 15,2 millions d’euros de redevance au bénéfice de la Sete, contre 14 millions proposés par le duo Thierry Marx-Frédéric Anton – respectivement chefs du Pré Catelan et du Sur Mesure au Mandarin Oriental à Paris.

L’affaire est désormais dans les mains de la Mairie de Paris, qui doit trancher d’ici un mois. La Sete a affirmé que « la procédure d’attribution est toujours en cours » et que Nova Consulting a en effet travaillé pour la Sodexo « mais aussi pour son concurrent Elior. » Pour l’heure, le cabinet conseil ne communique pas sur cette information.


Continuer à lire sur le site d’origine

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :