Frais bancaires : un plafonnement ciblé sur les clients fragiles

Les banques s’en sortent bien. Les associations de consommateurs ont tenté jusqu’au bout d’élargir le débat à l’ensemble des consommateurs, et pas seulement aux clients les plus fragiles… en vain.

%d blogueurs aiment cette page :