La guerre commerciale rend le FMI moins optimiste pour la croissance mondiale

La guerre commerciale qui fait rage entre les Etats-Unis et la Chine est une ombre au tableau de l’économie mondiale, a souligné lundi le Fonds monétaire international en abaissant les perspectives de croissance pour 2018 et 2019.
Le FMI, qui pointe également du doigt les risques entourant la crise des devises dans certains pays émergents, table désormais sur une croissance du produit intérieur brut mondial (PIB) de 3,7% pour chacune de ces deux années (-0,2 point), une hausse similaire à celle de 2017.
« La croissance économique mondiale est toujours solide comparée à ce qu’elle était plus tôt au cours de cette décennie mais elle semble avoir plafonné », a commenté Maurice Obstfeld, le chef économiste du FMI.
%d blogueurs aiment cette page :