Facebook: l’image iconique de la numéro 2 Sheryl Sandberg écornée

Egérie de la Silicon Valley, Sheryl Sandberg en vient aujourd’hui à incarner le côté obscur de Facebook et sa gestion désastreuse des tentatives de manipulations russes de la présidentielle de 2016 sur le premier réseau social du monde.
Jeudi soir, Facebook a confirmé que Mme Sandberg –numéro deux, auteure à succès, et architecte du modèle économique qui a fait le succès financier du réseau– avait personnellement demandé à ses équipes d’enquêter sur George Soros, le milliardaire et philanthrope devenu depuis l’affaire russe l’un des critiques les plus véhéments du réseau social.
Lors d’un discours, tenu en janvier 2018 lors du forum de Davos en Suisse, George Soros avait notamment qualifié Facebook de « menace pour la société ».
%d blogueurs aiment cette page :