Finalcad remonte son ambition d’un cran

La start-up française qui numérise le suivi de chantier vient de lever 40 millions de dollars. Elle va accélérer son déploiement en Asie et développer un modèle économique autour de l’abonnement.
%d blogueurs aiment cette page :