Pourquoi la microfinance n’a pas éradiqué la pauvreté

L’architecture des innovations financières et le comportement des emprunteurs ont limité les effets en matière de lutte contre la pauvreté. Mais des voies d’amélioration existent. Par Florian Léon, AUF (Agence universitaire de la francophonie)
%d blogueurs aiment cette page :