Carlos Ghosn fait l’objet d’un nouveau mandat d’arrêt

Le tribunal de district de Tokyo avait annoncé jeudi qu’il refusait de prolonger sa détention, un coup de théâtre qui laissait envisager que le PDG de l’alliance Renault-Nissan pourrait être libéré sous caution.
%d blogueurs aiment cette page :