L’Etat va ouvrir à la concurrence les lignes de train Nantes-Lyon et Nantes-Bordeaux

Ces deux lignes font partie des quelques « trains d’équilibre du territoire » (TET) gérés par l’Etat, une convention le liant à la SNCF jusqu’à fin 2020.
%d blogueurs aiment cette page :