Publicités

Le réseau social MYM lance un comité d’éthique indépendant pour créer la première charte de bonnes pratiques visant à encadrer la nouvelle industrie de la « passion economy »

Dans le contexte numérique et social actuel où certains phénomènes (cyberpornographie, cyberharcèlement…) sont apparus avec l’émergence des plateformes numériques, la sécurité et la responsabilité des réseaux sociaux en matière de diffusion de contenus sont devenues des problématiques à la fois sociétales et politiques.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :