Publicités

Sécurité alimentaire : comment différencier les bons des mauvais micro-organismes

SÉRIE D’ÉTÉ. ENQUÊTE SUR LA PRODUCTION DES PRODUITS FERMENTÉS EN BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ (2/3). Grâce à leurs nombreuses propriétés actives, les ferments – les bons micro-organismes – suscitent un véritable engouement auprès des industriels de l’agroalimentaire. La société dijonnaise Novolyze les accompagne en utilisant elle aussi ces micro-organismes pour la validation de procédés agroalimentaires de décontamination des aliments.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :