Publicités

Le modèle de la réassurance doit changer radicalement pour s’adapter au risque climatique

OPINION. La multiplication d’événements localisés (orages violents, incendies de forêts, inondations…) liés au réchauffement climatique fait évoluer le paysage des risques de manière dynamique et représente de nouveaux enjeux pour le secteur de la réassurance. (*) Par Christopher Dembik, directeur chez Saxo Bank et co-fondateur du cabinet SPAK.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :