Le président polonais approuve une loi limitant la restitution des spoliations d’après-guerre

Le président polonais a approuvé samedi une loi qui va considérablement limiter les possibilités de demandes de restitution de biens confisqués après la Seconde Guerre mondiale en Pologne, défiant ainsi Israël et les Etats-Unis, fermement opposés à cette législation.
Cette nouvelle loi impose un délai de prescription de 30 ans pour réclamer des biens spoliés, généralement confisqués par le régime communiste après la guerre. Or, la plupart d’entre eux concernent la communauté juive polonaise ou ses descendants.
%d blogueurs aiment cette page :