Publicités

Enquête pour harcèlement et discrimination au studio Ubisoft de Singapour

Le studio Ubisoft de Singapour fait l’objet d’une enquête sur des allégations de harcèlement sexuel et discrimination raciale, a annoncé le régulateur local, au sujet d’une nouvelle affaire qui touche le géant français des jeux vidéo.
L’entreprise à l’origine des jeux Assassin’s Creed ou Far Cry avait été éclaboussée l’an dernier par des révélations sur le comportement sexiste et violent de plusieurs de ses cadres.
Le Tafep, régulateur des employeurs de la cité-Etat d’Asie du Sud-Est, a indiqué mardi avoir ouvert une enquête après avoir reçu “des informations anonymes contenant des liens vers des articles en ligne concernant des allégations de harcèlement sur le lieu de travail et de traitement discriminatoire à Ubisoft Singapour”.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :