Publicités

F-35 : quelle suprématie aérienne future de l’OTAN en cas de conflit de haute intensité ?

Selon le groupe de réflexions Mars, “le F-35 a été une formidable machine de guerre pour soumettre la défense européenne aux intérêts américains. Il risque d’être demain l’outil de la défaite de l’OTAN face à ses compétiteurs stratégiques”. Car le F-35 est avant tout un chasseur bombardier furtif dont la capacité d’emport en soute (sinon il n’est plus furtif) ne lui permet pas de frapper à la fois loin et fort ; c’est l’un ou l’autre. Le rayon d’action du F-35A ne dépasse pas 1.000 km, et son autonomie sur zone est limitée à quelques minutes à cette distance. Par le groupe de réflexions Mars.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :