Publicités

Révolution dans les services bancaires: la fin du “gratuit”


Fini, le service complet sans débourser le moindre euro. Face aux avatars de la pandémie et à la persistance de taux d’intérêt peu élevés qui réduisent la marge sur les crédits, il ne reste guère plus aux banques, pour préserver leurs bénéfices, que d’augmenter les tarifs. Voire carrément faire payer les services qu’elles octroyaient gratuitement auparavant. Vous voilà prévenu.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :