Publicités

Fin du « quoi qu’il en coûte » : la culture et le tourisme soulagés, les indépendants dépités

Les secteurs en difficulté se satisfont du maintien d’une aide aux entreprises déficitaires, les free-lance vont regretter la simplicité du fonds de solidarité.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :