Publicités

Droits voisins : l’appel de Google ne suspend pas le paiement de son amende de 500 millions d’euros

Alors que l’Autorité de la concurrence française avait infligé le 13 juillet dernier une amende de 500 millions d’euros à Google pour ne pas avoir négocié “de bonne foi” avec les éditeurs de presse sur l’application des droits voisins, le géant du web annonce faire appel de cette sanction devant la cour d’appel de Paris. Contactée par La Tribune, l’Autorité de la concurrence précise toutefois que ce recours n’a pas d’effet suspensif sur l’amende, qui devra donc être payée au Trésor par Google dans les plus brefs délais, quelle que soit la décision rendue par la cour d’appel.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :