Publicités

Liberia: série d’accusations de corruption au sein des autorités portuaires

Le Liberia est secoué depuis quelques semaines par des accusations de corruption au sein des autorités portuaires qui éclaboussent jusqu’à la Commission anticorruption (LACC), suscitant l’émoi dans ce pays d’Afrique de l’Ouest et important acteur maritime.
Le vice-président de la LACC, Kano Bai Gbala, vient de se mettre en congé de l’institution après que son nom eut été cité dans une enquête.
Cette nouvelle péripétie intervient alors que le directeur du port de Buchanan, troisième ville du Liberia, à 100 km au sud-est de la capitale Monrovia, est accusé d’avoir détourné plusieurs centaines de milliers de dollars américains.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :