Publicités

Climat : le gouvernement veut renforcer le controversé label bas-carbone

Alors que les scientifiques alertent sur le besoin de réduire la concentration en dioxyde de carbone dans l’atmosphère, le ministère de la Transition écologique entend « redynamiser » un outil de certification de projets locaux vertueux pour le climat créé en 2018, le label bas-carbone. En mettant en avant des actions locales de séquestration du CO2, il permet à des acteurs notamment privés de les financer, en échange d’une attestation de baisse de leurs propres émissions. Mais le mécanisme, qui se base sur le principe de compensation carbone, fait l’objet de vives critiques.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :