Publicités

« Panama Papers » : le fondateur des éditions Glénat condamné à dix-huit mois de prison avec sursis

Le fondateur des éditions Glénat figurait dans les listings des « Panama papers » pour avoir possédé une société domiciliée aux Seychelles servant notamment à acheter des œuvres d’art.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :