Publicités

Crashs du 737 MAX: les plaintes d’actionnaires contre Boeing jugées recevables

La direction du constructeur aérien Boeing pourra faire l’objet de poursuites lancées par des actionnaires du groupe pour les crashs de deux 737 MAX en 2018 et 2019, ayant fait 346 morts, a estimé un juge américain.
L’ensemble des flottes de 737 MAX avait été cloué au sol durant près de 20 mois à partir de mars 2019, à la suite du crash de deux appareils, l’un appartenant à la compagnie indonésienne Lion Air en 2018, l’autre à Ethiopian Airlines en 2019.
La décision judiciaire se base sur le fait que “la direction aurait dû tenir compte mais a choisi d’ignorer” une “alerte” concernant les systèmes de sécurité de l’appareil, connu sous l’acronyme MCAS, après le premier accident.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :