Publicités

L’impact le plus fort de la déroute occidentale en Afghanistan sera géostratégique

Le groupe Mars livre dans une tribune quelques éléments de sa réflexion à la suite de la chute de Kaboul. Il propose une analyse à trois niveaux : militaire, politique et géostratégique. Par le groupe de réflexions Mars.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :