Publicités

Les écrans et les parents, tous à cran

Je ne vous apprends rien, les écrans figurent en bonne place des préoccupations du parent moderne. En témoigne la liste impressionnante d’ouvrages dédiés au sujet qui déferlent dans les rayons parentalité de n’importe quelle librairie. Les titres évocateurs ne laissent aucune place au doute. Les écrans seraient neurotoxiques, il convient de protéger les plus jeunes, et de leur expliquer leurs dangers pour qu’ils s’en prémunissent. Outre l’angoisse que génèrent ces titres acerbes, ces injonctions éducatives se heurtent à une réalité irréfragable : les écrans sont dorénavant omniprésents. Bannir leur usage relève du vœu pieux et paraît aussi réaliste que le retour des encriers de porcelaine blanche sur les pupitres des écoliers. Pour autant, il ne s’agit pas de laisser les écrans pourrir la vie (et le cerveau) de nos enfants. Dans ce déluge de conseils, quelques-uns font sens. *Par Amélia Matar, fondatrice et dirigeante de Colibri.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :