Publicités

Automobile : Luca de Meo veut « soigner le cœur de Renault »

Le directeur général du groupe au losange lance une négociation sociale visant à réorganiser l’appareil productif en France. L’entreprise prévoit 2 500 recrutements dans les futurs métiers du constructeur, et 2 000 départs, essentiellement dans l’ingénierie des moteurs thermiques.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :