Publicités

18.000 “Vitaers” contre l’Etat belge


L’instruction avance dans l’affaire Vitae, du nom de cette plateforme crypto gérée depuis Anvers que nos autorités soupçonnent d’être une arnaque mondiale. Mais s’ouvre désormais un nouveau front judiciaire.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :