Publicités

Melpomeni Dimopoulou, la chercheuse qui entend disrupter le stockage des données numériques

Elle fait partie des 35 jeunes chercheuses tout juste récompensées par La Fondation L’Oréal, l’Académie des sciences et l’UNESCO du Prix Jeunes Talents 2021 pour les Femmes et la Science. Arrivée de Grèce en 2016, la post-doctorante au laboratoire I3S de Sophia Antipolis s’intéresse à un système de stockage de données numériques qui utilise l’ADN synthétique comme support. Une technologie innovante qui entre en pré-maturation.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :