Publicités

Carrefour et Auchan ne vont pas s’unir faute d’accord sur la valorisation des deux distributeurs

Les deux géants de la grande distribution ne donneront pas naissance à un ensemble fort de 101 milliards d’euros de chiffre d’affaires et près de 500.000 salariés dans le monde. Les actionnaires principaux de Carrefour ont jugé l’offre de valorisation du groupe trop faible et émis des doutes sur le projet industriel issu de cette union ratée. C’est un nouvel échec pour Alexandre Bompard, le patron du deuxième distributeur français, après des tentatives de rapprochement avortées avec le canadien Couche-tard et des échanges préliminaires stériles avec Casino.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :