Publicités

Investissements trop faibles, transition “trop lente”: les Etats ne sont pas au rendez-vous de l’urgence climatique, selon l’AIE

Alors que le pétrole, gaz et charbon forment toujours 80% de la consommation finale d’énergie, la transition énergétique est “trop lente”, alerte l’Agence internationale de l’énergie (AIE). A ce jour, les engagements climatiques des Etats, s’ils sont tenus, ne permettront que 20% des réductions d’émissions de gaz à effet de serre nécessaires d’ici 2030 pour garder le réchauffement sous contrôle.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :