Publicités

Le Bel 20 repasse au-dessus des 4 200 points, plus d’un mois après sa chute sous ce niveau

La Bourse de Bruxelles enregistrait un rebond de 0,88 % qui permettait au Bel 20 d’atteindre les 4 203.02 points, avec 16 de ses éléments dans le vert. Sofina (361,40) était en tête avec une avance de 1,92 %, KBC (79,16) et AB InBev (48,69) suivant avec des mieux de 1,72 et 1,37 %. Ageas (4,72) cédait par contre 0,29 %, Colruyt (41,74) et Elia (105,40) cédant 0,36 et 0,09 % tandis que Telenet (32,54) perdait 0,18 %.

La Bourse de Paris a clôturé en nette hausse de 1,33 %, portée par de premiers résultats d’entreprises positifs et un recul des taux d’intérêt sur le marché obligataire. L’indice vedette CAC 40 a avancé de 87,83 points à 6 685,21 points. La veille, il avait gagné 0,75 %.

A la Bourse de Francfort, le DAX bondissait de 1,40 % pour remonter à 15 462,72 %. La Bourse de Londres prenait également près d’un point de pourcentage (+ 0,92 %), le FTSE-100 atteignant les 7 207,71 points.

Valeurs de clôture du jeudi 14 octobre 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 48,69 (48,03)
  • Ackermans + 148,60 (147,80)
  • Aedifica + 113,80 (112,60)
  • Ageas – 40,72 (40,84)
  • Aperam + 48,32 (47,76)
  • arGEN-X + 259,10 (255,80)
  • Cofinimmo + 138,00 (136,30)
  • Colruyt – 41,74 (41,89)
  • Elia – 105,40 (105,50)
  • Galapagos + 47,12 (46,60)
  • GBL + 98,08 (97,06)
  • KBC + 79,16 (77,82)
  • Melexis + 91,50 (90,90)
  • Proximus + 17,56 (17,45)
  • Sofina + 361,40 (354,60)
  • Solvay + 105,85 (105,35)
  • Telenet – 32,54 (32,60)
  • UCB + 97,32 (97,22)
  • Umicore + 52,42 (52,32)
  • WDP + 37,64 (37,24)

L’avis du Broker pour Solvay, Umicore, Retail Estates et Solvay

Solvay (+0,5% à 105,85 euros) a été abaissé d’« acheter » vers « conserver » chez Jefferies, le courtier descendant lourdement son objectif de 140 vers 115 euros. Cette révision est intervenue suite à la publication d’un rapport sectoriel consacré au secteur chimique européen. “Nous pensons que les marges du groupe pourraient être mises à mal en raison de la hausse des matières premières.” Dans le cadre de cette étude, Jefferies a également donné un premier avis « conserver » pour Umicore (+0,2% à 52,42 euros), avec un objectif fixé à 48 euros. “La concurrence reste intense dans le domaine des cathodes”, indique encore l’analyste.

Retail Estates (+1,5% à 68,5 euros) a été remonté de « conserver » vers « acheter » chez KBC Securities, l’objectif passant de 73 vers 76 euros. L’analyste indique que l’acquisition réalisée la semaine passée (Cik pour 35,7 millions d’euros) confirme que le groupe immobilier est en train de laisser la pandémie derrière lui. “En outre, nous considérons que le groupe valorise son portefeuille de manière très conservatrice”, de sorte que la valorisation actuelle est attractive.

Solvay (+1,4% à 48,69 euros) a été confirmé à « surperformer » chez RBC Capital Group, l’objectif étant toutefois descendu de 75 vers 67 euros. L’analyste souligne que le groupe reste vulnérable à une série d’éléments liés à l’épidémie de coronavirus, notamment l’application de mesures susceptibles de pénaliser l’horeca et un recul éventuel de la confiance des consommateurs.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :