Alerte sur les exorbitants frais bancaires de succession

Opaques et chers: l’UFC Que Choisir dénonce les tarifs pratiqués en France pour clore le compte d’un décédé qui représentent, selon ses calculs, une manne d’au moins 150 millions d’euros prélevée par les banques sur le « pécule des morts ». L’association de consommateurs presse l’Etat d’intervenir pour les plafonner.
%d blogueurs aiment cette page :