Publicités

Angela Merkel reconnaît que la Grèce a payé un lourd tribut pendant crise de la dette

Lors d’une visite à Athènes, qui sera d’ailleurs sa dernière visite officielle, Angela Merkel a reconnu que la Grèce avait payé un lourd tribut pendant la crise de la dette, qui avait débuté il y a onze ans. De son côté, le Premier ministre grec actuel Kyriakos Mitsotakis a tenu à rassurer la chancelière allemande sur les engagements de la Grèce en matière budgétaire, affirmant que la Grèce « n’est plus une source de crises et de déficits ».
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :