Publicités

Le défi de l’ONU pour Elon Musk et sa fortune : “Vous avez demandé un plan clair pour éliminer la faim dans le monde : le voilà!”

Elon Musk et l’ONU vont-ils très bientôt parvenir à éliminer la faim dans le monde ? L’organisation tend en tout cas la main vers le milliardaire et ses poches sans fond, avec cette fois un plan de bataille détaillé. Pour rappel, le patron de Tesla avait mis l’ONU au défi de prouver “comment exactement vous pouvez éliminer la faim avec 6 milliards de dollars”, auquel cas il s’engageait à verser cette somme, précisant qu’il devait “s’agir d’une explication ouverte, afin que le public puisse voir exactement comment l’argent est dépensé”.

Réponse du berger à la bergère : David Beasley, directeur exécutif du Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations unies, informe qu’un plan détaillé est désormais disponible. Dans un tweet datant du 15 novembre, il a interpellé le milliardaire : “Elon Musk, vous avez demandé un plan clair et une transparence comptable. Les voilà ! Nous sommes prêts à en discuter avec vous – et tout autre personne – qui voulez sérieusement sauver des vies.”

Sur le site officiel du PAM, plusieurs articles sont disponibles pour appuyer les affirmations du directeur exécutif, tant sur la transparence financière que sur l’utilisation des ressources financières. Dans les grandes lignes, le plan est résumé comme suit :

  • 3,5 milliards de dollars pour les denrées alimentaires et leur livraison
  • 2 milliards de dollars d’argent liquide et de bons d’achat alimentaires
  • 700 millions de dollars pour l’élaboration de structures nationales spécifiques pour mettre en oeuvre et gérer le programme
  • 400 millions de dollars pour la gestion, l’administration et la comptabilité globales et régionales de l’opération

Au total, ce sont donc 6,6 milliards qui permettraient de lutter drastiquement contre la faim dans le monde, avance l’ONU. Pour l’instant, Elon Musk est le seul ultra riche à avoir répondu à “l’appel unique aux milliardaires”. Reste à voir s’il donnera suite aux avances de David Beasley, et si le plan avancé est viable. Si cette collaboration venait à se concrétiser, elle permettrait de sauver 42 millions de personnes de la faim dans 43 pays.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :