Publicités

Malgré la posture accommodante des banques centrales face à l’inflation, le Bel 20 clôture dans le rouge

Alors qu’un prudent optimisme régnait lundi, en Europe ainsi qu’à Wall Street à l’ouverture, l’indice Bel 20 de la Bourse de Bruxelles devait évoluer et terminer dans le rouge. Il ne cédait finalement que 0,13 % à 4.325,47 points, avec seulement quatre de ses éléments en baisse

La Bourse de Paris a établi deux nouveaux records, absolu et en clôture, lundi, toujours lancée dans sa dynamique haussière par les résultats d’entreprises et la posture accommodante des banques centrales face à la flambée de l’inflation. L’indice vedette CAC 40 a progressé de 37,23 points à 7.128,63 points, battant son record de clôture de vendredi. Il a aussi atteint un nouveau plus haut en séance, à 7.136,13 points.

Le Dax de la Bourse de Francfort prenait 0,34 % à16 148.64 points, et le FTSE-100 de la Bourse de Londres stagnait à 0,05 % à 7 351.86 points.

Valeurs de clôture du 15/11 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev + 52,64 (52,25)
  • Ackermans + 154,40 (153,90)
  • Aedifica + 114,00 (113,00)
  • Ageas + 43,78 (42,31)
  • Aperam – 46,55 (48,78)
  • arGEN-X – 268,50 (270,40)
  • Cofinimmo + 140,00 (139,90)
  • Colruyt + 43,27 (43,08)
  • Elia + 103,30 (101,40)
  • Galapagos + 46,51 (45,91)
  • GBL = 102,80 (102,80)
  • KBC – 79,34 (81,94) ex-cp
  • Melexis + 107,30 (106,70)
  • Proximus + 17,11 (16,88)
  • Sofina + 404,40 (399,20)
  • Solvay + 106,30 (105,75)
  • Telenet + 32,06 (31,90)
  • UCB – 105,35 (106,30)
  • Umicore + 46,41 (46,29)
  • WDP + 40,76 (40,52)

Avis des brokers pour KBC, Aperam et Umicore :

KBC (-3,2 % à 79,34 euros) a enregistré de nombreuses révisions positives, suite à l’annonce de résultats trimestriels supérieurs aux attentes ainsi que d’une opération de croissance externe en Bulgarie. Crédit Suisse (“neutre”) a relevé son objectif de 74 vers 76 euros, contre des hausses de 76 vers 79 euros chez RBC Capital (“neutre”) et de 72,9 vers 83 euros chez Jefferies (“acheter”). “La valorisation par rapport au reste du secteur reste élevée, ce qui limite le potentiel de hausse du titre”, souligne l’analyste du Crédit Suisse.

Aperam (-4,6 % à 46,55 euros) a été confirmé à “conserver” chez Jefferies, qui a relevé son objectif de cours de 48 vers 52 euros. L’analyste a réagi aux derniers résultats trimestriels, ressortis légèrement au-dessus de ses attentes en fin de semaine dernière. “Nous avons légèrement remonté nos attentes au niveau du résultat opérationnel pour 2021 et 2022”.

Umicore (+0,3 % à 46,41 euros) a été confirmé à “conserver” chez ING, qui a toutefois descendu lourdement son objectif de 54 vers 43 euros. Cette révision intervient alors que son concurrent britannique, Johnson Matthey, vient d’annoncer son intention de se retirer de la production de cathodes en raison de la faible rentabilité de cette activité. “Les marges restent sous pression et nous voyons peu d’espoir de voir le cours surperformer à court terme au vu de la faible visibilité dans cette activité”. A noter que HSBC (“sous-pondérer”) a également descendu son objectif sur Umicore de 38 vers 35 euros.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :