Publicités

Rabobank réprimandée pour ses règles de blanchiment d’argent

Rabobank est une fois de plus attaquée par la De Nederlandsche Bank (DNB), la banque centrale des Pays-Bas, en raison de son incapacité à prévenir le blanchiment d’argent. DNB en a informé Rabobank le mois dernier. On ne sait pas encore quelle sera l’issue de la procédure d’exécution. Rabobank ne veut pas spéculer à ce sujet.

La banque néerlandaise Rabobank ne s’est pas conformée aux exigences de la loi néerlandaise sur la prévention du blanchiment d’argent et du financement du terrorisme (Wwft) pendant des années. En septembre 2018, DNB a donc imposé une pénalité de 500 000 euros à la banque.

Aujourd’hui, la DNB exerce une pression supplémentaire sur la banque parce que Rabobank ne surveille toujours pas les transactions de tous ses clients et ne signale pas les transactions inhabituelles. Wiebe Draijer, cadre supérieur, affirme que Rabobank considère ces processus comme très importants. Selon lui, ces activités ont en fait été “considérablement renforcées” ces dernières années. Draijer qualifie la mise en place de ces systèmes de “processus continu” auquel Rabobank accorde beaucoup d’attention. “Nous sommes en dialogue constant avec le DNB à ce sujet”.

Un porte-parole du DNB ne veut pas non plus anticiper les résultats possibles de la procédure d’exécution. L’autorité de surveillance n’a rien à ajouter au communiqué de presse de Rabobank.

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :