Publicités

Terrassé par le coronavirus, l’A380 retrouve un coin de ciel bleu

Il était donné pour mort mais certaines compagnies aériennes le remettent en service: terrassé par la pandémie de Covid-19 et l’effondrement durable du trafic aérien longue distance, l’A380, le plus gros avion commercial du monde, n’a pas dit son dernier mot.
Emirates, le plus gros exploitant de ce paquebot des airs, a profité du salon aéronautique de Dubaï qui se tient actuellement dans son fief, pour exposer l’un des derniers 251 appareils à avoir été produits par Airbus. La compagnie de Dubaï doit recevoir les deux tout derniers exemplaires d’ici la fin de l’année.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :