Publicités

Elon Musk prêt à investir pour préserver la forêt amazonienne

Elon Musk est décidément sur tous les fronts. Engagé avec l’ONU dans un débat concernant la faim dans le monde, c’est désormais à la problématique de la déforestation qu’il s’intéresse. Le patron de Tesla vient de rencontrer à Austin, au Texas, le ministre brésilien des Communications Fabio Faria. Les deux hommes ont discuté d’un éventuel partenariat pour contribuer à la préservation de la forêt amazonienne.

La technologie satellitaire de Starlink et de SpaceX pourrait être utilisée pour observer la déforestation et les feux de forêt illégaux.

Ils ont également discuté de projets d’écoles et d’installations sanitaires dans les zones rurales et les communautés indigènes, rapporte l’agence de presse financière Bloomberg.

L’Amazonie est la plus grande forêt tropicale de la planète. Le Brésil a promis au début du mois, lors du sommet sur le climat à Glasgow, de faire davantage d’efforts pour mettre fin à la déforestation.

En plaçant des milliers de satellites autour de la terre, Starlink a l’ambition d’offrir une connexion internet à haut débit dans des zones reculées où, par exemple, il n’existe pas de réseaux de fibre optique. L’entreprise possède déjà plus de 1 600 satellites en orbite. Starlink veut pouvoir concurrencer les câblo-opérateurs, en proposant notamment des prix plus avantageux.

Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :