Economie

Ecrans nouvelle génération. Les nanofils lumineux d’Aledia auront bientôt leur première usine en Isère

Après dix années de travaux de R&D, on savait déjà que cette spin-off du CEA Leti, qui avait levé près de 200 millions d’euros au total, souhaitait construire une « Display Valley » sur le bassin grenoblois. Ce jeudi, Aledia se prépare à donner le coup d’envoi de ses travaux, avec un premier bâtiment de production qui sortira de terre à compter de fin 2022. Car la startup industrielle a désormais l’ambition de produire, courant 2023, des puces microLEDs pour conquérir le marché des écrans « nouvelle génération ».