Publicités

Ecrans nouvelle génération. Les nanofils lumineux d’Aledia auront bientôt leur première usine en Isère

Après dix années de travaux de R&D, on savait déjà que cette spin-off du CEA Leti, qui avait levé près de 200 millions d’euros au total, souhaitait construire une “Display Valley” sur le bassin grenoblois. Ce jeudi, Aledia se prépare à donner le coup d’envoi de ses travaux, avec un premier bâtiment de production qui sortira de terre à compter de fin 2022. Car la startup industrielle a désormais l’ambition de produire, courant 2023, des puces microLEDs pour conquérir le marché des écrans “nouvelle génération”.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :