Publicités

Retour du télétravail obligatoire : quid en pratique ?

Le Comité de concertation (Codeco) l’a officiellement validé, le télétravail redevient obligatoire en entreprise à partir de ce samedi. Le cinquième jour est au choix. Toutefois, toutes les entreprises et tous les salariés sont différents. Une mesure globale engendre donc nécessairement certaines interrogations.

D’abord, concernant les travailleurs qui ne veulent pas s’enfermer chez eux et préfèrent se rendre au bureau. Même s’il est conseillé de rester un maximum chez soi, il est autorisé de revenir au bureau plus souvent qu’une fois par semaine, par exemple pour effectuer des tâches spécifiques qui requièrent d’être sur place.

Pas plus qu’un jour… en théorie

“Le message est clair : le retour au travail est autorisé à raison de un jour maximum par semaine et ce, jusqu’au 12 décembre. À partir du 13 décembre et jusqu’au 28 janvier 2022, le retour sera autorisé à raison de 2 jours maximum par semaine. Il est autorisé mais n’est donc pas obligatoire”, explique Catherine Mairy, Legal Expert chez Partena Professional. Autrement dit, si on lit entre les lignes, il n’est pas en théorie autorisé, jusqu’à la mi-décembre, de venir au bureau plus qu’un jour par semaine, sauf si besoin impératif.

Par ailleurs, aucune règle écrite ne précise combien de personnes au maximum peuvent se retrouver sur le lieu de travail en même temps. Le but étant de limiter les contacts, il est donc conseillé de s’organiser en alternance pour éviter une trop grande affluence à un moment donné. Encore une fois, si le bon fonctionnement de l’entreprise en dépend, un plus grand nombre de travailleurs présents peut être autorisé, sous réserve du respect des règles sanitaires.

De façon à monitorer le nombre de salariés, le Codeco a fait mention d’un registre mensuel électronique qui devrait être tenu et mis à disposition via le portail de la sécurité sociale. Toutes les entreprises l’appliqueront-elles ? Pas sûr.

Travailler depuis la Côte ou les Ardennes

En outre, aucune indemnité de télétravail supplémentaire n’est prévue par rapport à ces derniers mois. Les employeurs peuvent continuer à appliquer la même politique à cet égard, et ceux qui n’avaient pas encore mis en place de compensation, sauter le pas. “Dans tous les cas, il est extrêmement important de bien négocier cela dans l’entreprise et d’en informer les travailleurs”, explique Catherine Mairy.

Enfin, le synonyme de télétravail est “travail à distance”. Mais est-on obligé d’exercer sa profession depuis son lieu de vie ? La réponse est non. Il est donc possible de travailler depuis chez un ami, de la famille, un hôtel sur la Côte belge ou dans les Ardennes… Il est simplement nécessaire d’enfaire part en amont à son employeur. Une connexion internet stable et de qualité est bien sûr une condition sine qua non.

Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :