Publicités

« Rome n’est pas Francfort, et “la magie Draghi” risque de ne pas durer »

Grâce à l’impulsion donnée par l’ancien patron de la BCE et aux subsides européens, l’Italie tient l’opportunité de résoudre certains de ses problèmes structurels et de renforcer son économie, mais des ombres demeurent au tableau, observe Marie Charrel, journaliste au « Monde », dans sa chronique.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :