Publicités

Ottawa et Mexico irrités par la politique protectionniste de Biden sur l’automobile

Joe Biden est accusé de protectionnisme dans le développement des voitures électriques, suscitant l’ire du Mexique et du Canada qui redoutent que le gigantesque plan d’investissements du président américain anéantisse leur secteur automobile.
L’hôte de la Maison Blanche recevait jeudi à Washington le Premier ministre canadien Justin Trudeau et le président mexicain Andrés Manuel Lopez Obrador qui ont notamment évoqué le nouveau sujet qui fâche.
Le plan de mesures sociales et environnementales de 1.750 milliards de dollars voulus par Joe Biden, actuellement en négociation au Congrès, comprend en effet un crédit d’impôt pour inciter les Américains à acheter des véhicules électriques “made in USA”, une disposition très critiquée par les partenaires commerciaux des Etats-Unis notamment en Amérique du Nord.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :