Publicités

Critiqué, le gouvernement se défend de lâcher ses pêcheurs face à Londres

Paris a assuré vendredi ne rien lâcher face à Londres dans son contentieux sur les licences de pêche, au lendemain de déclarations interprétées comme une capitulation par certains pêcheurs et qui ont déclenché une vague de critiques des candidats à la présidentielle.
“Nous allons continuer à nous battre, nous ne lâcherons pas nos pêcheurs”, a assuré vendredi le président Emmanuel Macron lors d’un déplacement dans le Nord de la France, exhortant la Commission européenne à agir.
“Je recevrai les pêcheurs de toutes les régions concernées une fois que j’aurai les retours de la Commission”, a-t-il ensuite annoncé.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :