Publicités

En Aveyron, Renault lâche la fonderie automobile SAM

Le constructeur ne croit pas au projet de reprise porté par un ancien dirigeant du site. Une décision qui devrait condamner cette usine de 340 salariés à la liquidation.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :