Publicités

Gaspard Koenig : « Le voyage à cheval laisse toute sa place à la lenteur et au hasard »

Il fallait oser ! Se lancer sur l’itinéraire parcouru par Montaigne en son temps, à dos de cheval, de Bordeaux à Rome, en solitaire, et sans les structures d’étapes qui étaient l’essence même de ce type de voyage dans l’Europe du XVIe siècle. Une expérience sans commune mesure pour le philosophe et écrivain Gaspard Koenig qui, dès avril 2020 dans son essai intitulé Ralentir (éditions Tracts Gallimard), nous invitait à repenser nos temporalités et la manière dont nous les vivions. Et si la lenteur était la plus belle façon de cheminer ? (Cet article est issu de T La Revue de La Tribune – N°5 Juin 2021)
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :