Publicités

L’espagnol CAF, coriace adversaire d’Alstom sur le marché français, lui rachète son usine de Reichshoffen

Il fut un temps pas si lointain où Alstom et CAF étaient à couteaux tirés sur le marché français. Aujourd’hui, le français cède à l’espagnol l’un de ses sites les plus importants, par nécessité et dans la sérénité. De fait, même l’inquiétude des salariés de l’usine de Reichshoffen (Bas-Rhin) est tempérée par de bonnes garanties pour l’avenir du site, telles que la solidité du repreneur espagnol dont le carnet de commandes est bien rempli, et par l’assurance de travailler encore cinq ans pour Alstom, tant en termes d’études que de production industrielle.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :