Publicités

Renault refuse de participer au sauvetage de la SAM : 350 emplois menacés en Aveyron

Renault refuse de soutenir le projet de reprise de son sous-traitant aveyronnais SAM (350 salariés) par le groupe Alty, estimant qu’il “ne présente pas les conditions de pérennité et de sécurité nécessaires”, a indiqué mardi le groupe automobile. Plus que jamais, la pérennité de l’entreprise est menacée.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :