Publicités

Transition énergétique: les pays producteurs d’Afrique n’entendent pas renoncer au fossile

Les pays africains producteurs de gaz et de pétrole, ainsi que ceux où de récentes découvertes de ces énergies fossiles suscitent des espoirs de développement, n’entendent pas pour l’instant y renoncer en dépit des recommandations de la dernière conférence climat de Glasgow en Ecosse, la COP26.
L’accord final arraché à Glasgow a pour la première fois explicitement mis en cause les énergies fossiles comme principaux responsables du réchauffement climatique, appelant à “la sortie des subventions inefficaces” à ces énergies.
S’ils se disent prêts à participer à la lutte contre le réchauffement de la planète alors qu’ils font partie de ceux qui y contribuent le moins, les pays pétroliers et gaziers d’Afrique subsaharienne tels que le Nigeria et l’Angola – les deux plus gros producteurs de cette région – estiment qu’y renoncer, ce serait renoncer au développement et à la lutte contre la pauvreté.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :