Cessation d’activité immédiate pour les 350 salariés du sous-traitant auto SAM

Le tribunal de commerce de Toulouse a scellé vendredi la liquidation judiciaire et la cessation d’activité immédiate de l’équipementier automobile SAM, qui emploie 350 personnes près de Decazeville, dans l’Aveyron.
« Ayant pris acte de la position de Renault », qui a refusé de soutenir l’unique projet de reprise, le tribunal « met fin (.) à la poursuite d’activité autorisée jusqu’au 10 décembre 2021, dans le cadre de la liquidation judiciaire », écrit-il dans son jugement.
%d blogueurs aiment cette page :