Publicités

Le gaz et le nucléaire dans le label “vert” de l’UE, une aubaine pour EDF et Engie

Après des mois de tractations et une Commission européenne sous pression, le gaz et le nucléaire se sont finalement invités dans le projet de taxonomie « verte » de Bruxelles, une classification qui doit séparer les activités « durables » des autres afin d’orienter les flux financiers vers les premières. De quoi permettre à ces deux filières historiques de mieux entrevoir l’avenir, en attirant des capitaux nécessaires à leur survie. Mais la reconnaissance par Bruxelles de leur rôle dans la préservation du climat est loin de faire l’unanimité, et pourrait encore aviver les tensions entre les Vingt-Sept. Analyse.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :