Publicités

Au Kazakhstan, la crise énergétique se transforme en crise politique

Déclenchées par un doublement des prix du gaz naturel liquéfié – qui risque d’alimenter une inflation déjà proche de 9% -, les manifestations s’amplifient malgré la démission du gouvernement, et la décision de modérer la hausse du prix du carburant. Cette ancienne république soviétique, longtemps vantée pour ses succès économiques, paie sa dépendance aux exportations d’hydrocarbures et à 30 ans d’autoritarisme de l’ancien président Noursoultan Nazarbaïev.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :