Publicités

L’Opep augmente sa production pariant sur un faible impact de Omicron sur la demande

Lors de leur réunion de ce mardi à Vienne, l’Opep et ses alliés, Russie en tête, ont sans surprise entériné l’augmentation de 400.000 barils par jour en février, considérant que l’impact du variant Omicron sur l’économie mondiale sera faible. Les producteurs bénéficient d’un prix du baril qui évolue ces dernières semaines entre 75 et 80 dollars le baril, selon la référence.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :